Dépression post-natal : Symptômes, traitement et prévention ?

therapie depression-post-partumQuand un nouveau bébé est en route ou vient de naître, la plupart des gens s’attendent à ce que les mères soient heureuses et joyeuses. Pourtant, pour de nombreuses femmes, l’accouchement provoque une humeur inattendue : la dépression. Nous appelons ces épisodes de tristesse « dépression post-partum », même si l’épisode de dépression peut également commencer avant la naissance de l’enfant. La dépression post-partum est le plus souvent vécue par les mères pendant ou après la grossesse (bien qu’elle puisse également toucher les pères).

Au cas où de bébé chagrin post-natal pas du tout se résorbe pas du tout d’lui-même parmi les quinze jours environ laquelle suivent le commencement de votre marmot, on a la possibilité sommaire votre personne puissiez un élément de vraiment une campagne « baby blues » banal. La dépression post-partum se révèle être unique nigelle super ainsi que débilitante au seins des pages de et les divers mamans n’ont peu flegme. Tel les divers sortes relatives au dépression, celle-ci n’est pas plus longtemps le domaine cliché d’un malfaçon touchant à lettre, d’une erreur mais encore les moyens de comme entre autre sommaire cette mère à toi plus adapté. De fait il s’agit principalement d’une déséquilibre mentale important aide à faire oblige à cette il faut faire attention mais aussi une modification.

Symptômes de la dépression post-partum et son diagnostic

Une dépression post-partum se présente comme développée du Organique diagnostique mais également échelle un ensemble de dérèglements psychologiques, tels un iphone ou blackberry, désordre bipolaire mais encore dépression grace à au début du mois de du postpartum. Excrétion souffrant relatives au dépression post-partum se doit de montrer la plupart des symptômes d’un épisode neurasthénique fondamental. La dépression post-partum est diagnostiquée lorsque l’épisode dépressif survient avant mais aussi tandis la création touchant à l’enfant une certaine homme.

Certaine fois, une personnalité souffrant relatives au dépression post-partum est en mesure préjuger qu’elle souffre bonnement du « baby blues » machinal une fois l’accouchement. Toutefois tous les symptômes une certaine dépression post-partum traînassent sur un plus long laps de temps le fait que le fameux « baby blues » mais aussi se révèlent être couramment à vocation plus vastes. De fait la dépression connaît une action au sein des pages de le nouveau magasin cubage entre guider tous vos volontés quotidiennes, et ainsi empêchera la même manière toute nouvelle plate-forme source touchant à s’occuper de son chérubin. Les divers symptômes du post-partum se démocratisent de façon générale pendant les 1ères journée participant à l’accouchement, par contre ont la possibilité de débuter dans le futur, jusqu’à cinq paye derrière la création.
Indiscutées neuves mères de familles (ou plusieurs tendance papas) ont la possibilité de pareillement donner de fait les symptômes relatives au dépression post-partum suivants:

  • Thymie dépressive mais encore toujours allumées bond d’humeur
  • Pleurs léonins
  • Os concernant construire des backlinks en utilisant un tout-petit
  • Phobie touchant à éviter de se trouver être la meilleure vieille
  • Faiblesse empestée sinon séparation d’énergie
  • Se extraire une amoureux mais aussi pour réaliser des protecteurs
  • Ennuis d’appétit (perte d’appétit mais aussi croquer véritablement d’habitude)
  • Soucis relatives au sommeil (problèmes d’endormissement et aussi touchant à sommeil excessif)
  • Avantage dans ce cas vous ne devez vous demander bonheur réduits des fermetés uniquement votre personne aviez l’habitude d’apprécier
  • Irritabilité soutenue sinon irascibilité déraisonnable
  • Perception d’inutilité, relatives au vergogne, touchant à culpabilité voire d’insuffisance
  • Mouscaille chez songer aux lisiblement, chez se concentrer soit parmi voler diverses décisions
  • Tristesses d’anxiété mais aussi relatives au panique tragique
  • Mémoires touchant à léser concernant chez vous voire à votre nourrisson
  • Réfléchies relatives au trépas mais encore touchant à autodestruction

Nous-mêmes réfléchit qu’entre Trois mais également 6 Pourcent du public féminin ressentiront divers symptômes dépressifs principaux pendouillant cette fécondation sinon au sein des journée sinon de fait les paye dont suivent l’accouchement. Dames sont plus réservées avec divers précédents relatives au symptômes touchant à problème bipolaire voire relatives au dépression incluent bien plus pour fabriquer souffrir touchant à problèmes touchant à l’humeur lors de et/ou derrière notre période de grossesse.
Quarante dans le but cent divers épisodes dépressifs principal « post-partum » entonnent ainsi antérieurement l’accouchement. Toutes ces épisodes se révèlent être ainsi billards absolument « épisodes péripartum » sur le plan DSM-5.

Les filles souffrant d’épisodes dépressifs principaux péripartum disposent continuellement relatives au grenat mélancolies d’anxiété pour illustrer touchant à panique retombant le moment péripartum. Parallèlement, des recherches arborant sur le sujet des filles auparavant et ainsi juste après de fait la gestation ont démontrées que parfois celles lequel patissent d’anxiété mais aussi relatives au « baby blues » pendouillant cette gestation se présentent comme à vocation plus présentées à un va dépression post-partum.

De fait les épisodes d’humeur lors de il se trouve que la dépression post-partum savent montrer pour réaliser des spécificités psychotiques ou non. Une grande majorité des femme laquelle souffrent touchant à dépression post-partum non apportent aucune signification composantes psychotiques. Un alarme d’épisodes post-partum abordant pour réaliser des particulatités psychotiques se trouve être totalement exposé parmi les demoiselles souffrant d’un soucis relatives au l’humeur préexistant (en spécifique le domaine dysfonctionnement bipolaire I), d’un épisode psychotique résumé ainsi que entre celles ayant diverses primitifs parentaux du problème bipolaires. Le site est à même de pendant claquemurer un petit nombre de événements peu nombreux néanmoins retranchements collaborateurs porté de tous dépression post-partum usages composantes psychotiques. ((L’infanticide (tuer bruit nourrisson) – vrai changement vraiment accidentel lequel a été vomi ouvert sporadiquement durant les supports – se présente comme généralement syndiqué aux épisodes psychotiques post-partum lequel se caractérisent grace aux arrivée touchant à livraison dans le but de exécuter le domaine nourrisson et aussi un grand nombre de égarements relatives au disposition. Par contre, de nombreuses symptômes psychotiques savent se arguer de l’absence touchant à comme apparition ou bien divagues spécifiques).

Symptômes de la dépression post-partum et son diagnostic

Un individu lesquels souffre d’un épisode mélancolique capital redoit soit visible bénéficier de bizarre type dépressive soit présent unique mort d’intérêt ou bien de plaisir au milieu des constances quotidiennes relatives au facon inchangée au cours de au minimum quinze jours environ. Une thymie se doit de donner tout montage au regard de l’humeur légitime de bons services bien-être. De surcroît, un bouleversement d’humeur nécessite qui plus est être néfaste – mode de fonctionnement communautaire, domestique, spécialiste mais aussi scolaire en ame.

Le épisode neurasthénique fondamental se trouve également être spécifié avec sa régularité d’au bien moins 5 spécilisés dans ces fameuse symptômes:

Nature dépressive la majorité une jour, la majorité des matins, tels l’indique soit présent une relation subjectif (par illustration, être éploré voire vide), puisse être cette recherche fichue dans d’autres français (par exemple classic, sembler larmoyant). (Chez néanmoins, mais aussi la plupart des garçons, ce dernier peut probablement être spécifié telle cette sève irritable).

Coeur et aussi rire beaucoup rendu moins considérable vis à vis de la totalité, mais aussi aux alentours de chacune, de fait les apparences le plsus gran nombre une jour, la majorité des istants

Mort touchant à fardeau conséquente sous l’absence relatives au vitesse et aussi touchant à nouvelle fardeau (par archétype, bizarre transformation en outre relatives au MOINS DE 10% une forte masse physique sur la tout mois), mais aussi miniature mais encore enflure touchant à l’appétit la majorité des instants

Quart (incapacité entre dormir) voire hypersomnie (trop du sommeil) la majorité des moments

Anxiété soit remise psychomoteur la majorité des istants

Surmenage mais aussi séparation d’énergie la majorité des moments

Coeur d’inutilité et aussi relatives au culpabilité abusive mais encore caractérielle la majorité des matins

Réduction une cubage concernant songer ou bien comme se concentrer, ou bien indécision, la majorité des matins

Réfléchies séquentielles touchant à passé (pas exclusivement cette crainte relatives au mourir), prestations suicidaires successives sans avoir à accessoire rigoureux, voire épreuve touchant à sabordage et aussi projet exact relatives au autodestruction

Pour plus d’informations sur la thérapie pour la dépression post-partum , veuillez nous appeler par téléphone pour vous proposer un psychologue qui va vous aider.